Stage à Poullaouen le 21 septembre 2019

Kan ha diskan , Kan ha diskan

Stage de kan ha diskan

Dans le cadre de la Nuit de la gavotte

Sessions de formation

Kan ha diskan

Pour les confirmés

09:00 - 17:30

Iffig TROADEG

Nanda TROADEG

Kan ha diskan

Pour débutants

14:30 - 17:30

Annie EBREL

Annie Ebrel est née à Lohuec, au nord de la Cornouaille, aux portes du Trégor. On y parle breton, on y chante dans la tradition du pays, on y danse aux accents du kan ha diskan. Très tôt, à 14 ans, elle chante et fait danser, mais poursuit son apprentissage, notamment auprès de son maître, le chanteur Marcel Le Guilloux. À partir de 1992, elle multiplie les compagnons de scène, tels Erik Marchand, Yann Fañch Kemener... et surtout Nolùen Le Buhé. Avec le groupe Dibenn, Annie Ebrel défriche de nouvelles terres du chant breton, ouvrant à son tour la voie à d’autres chanteuses et chanteurs. En 1997, elle rencontre le contrebassiste de jazz Riccardo Del Fra avec qui elle crée un duo (le disque Voulouz Loar 1998) bientôt devenu sextette pour le spectacle Flouradenn. Après avoir uni sa voix à d’autres langages musicaux contemporains, le bagage rempli de toutes ces expériences, Annie propose un spectacle qui fait la part belle à la voix nue, traditionnelle et en même temps moderne : Une Voix Bretonne (mise en scène par le cinéaste Lucas Belvaux). En 2007 elle entame une collaboration avec le groupe Rassegna -musiques de Méditerrannée- (spectacle D’une mer à l’Autre/Les Noëls) A cappella avec Nolùen Le Buhé et Marthe Vassallo, en quartet avec Olivier Ker Ourio (harmonica), Bijan Chemirani (percussions), Pierrick Hardy (arrangements, guitare, clarinette), en duo avec la chanteuse et harpiste grecque, Elisa Vellia, Annie aime chanter, côtoyer d'autres mondes musicaux et mélanger sa voix et ses mélodies à des instruments, des rythmes et des harmonies d'ailleurs.

Nolùen LE BUHE

Passionnée par la musique vocale du Centre-Bretagne, elle apprend puis pratique le Kan ha Diskan avec des grands noms du genre : Manuel Kerjean , Erik Marchand , Marcel Guilloux mais aussi avec beaucoup d'autres chanteurs à la notoriété plus locale tels Catherine Duro, Edouard Harzic, Bastien Guern, Jean Hourman... et a depuis 25 ans comme «commère» Annie Ebrel. Sa profonde connaissance des chants et sa maîtrise de plusieurs styles traditionnels très différents font d'elle un cas à part chez les chanteurs, à la fois référence, pédagogue et interprète très demandée. Qu'elle chante a cappella ou accompagnée, la démarche de Nolùen Le Buhé vise toujours à partager le goût, le plaisir et les infinies nuances d'un répertoire qu'elle connaît intimement avec, outre ses richesses musicales, ses trésors humains d'histoires, d'anecdotes, d'interprètes, de souvenirs.

Covoiturage

 

Derniers inscrits

 

Derniers commentaires